Menhirs de Carnac dans le Morbihan en Bretagne

Les Menhirs de Carnac

Les Menhirs à Carnac sont situés sur la commune de Carnac dans le département du Morbihan en Bretagne. Il s’agit d’un site d’alignements mégalithiques exceptionnel constitué d’alignements de Menhirs de Carnac, de dolmens et d’allées couvertes et réparti sur plus de quatre kilomètres. Les alignements de Carnac sont les ensembles mégalithiques les plus célèbres et les plus impressionnants de cette période avec près de 4 000 pierres levées. Depuis 1991, le site est fermé au public en été et libre d’accès en hiver afin de préserver et de conserver le site. En effet, le libre accès provoquait surtout en période estivale de nombreuses dégradations des menhirs (chutes et déchaussement) et de la lande.

Menhirs de Carnac

Les Menhirs de Carnac sont protégés au titre des monuments historiques par plusieurs listes et arrêtés successifs, les premiers en 1889. En 1996, les sites mégalithiques de Carnac sont inscrits sur la liste indicative de l’UNESCO en vue d’une candidature d’inscription au Patrimoine mondial dans la catégorie culturelle. Le site est géré par le Centre des monuments nationaux, établissement public sous tutelle du Ministère de la Culture.
Cependant, à ce jour l’aire d’étude pressentie pour une candidature au Patrimoine mondial regroupe une vingtaine de communes permettant de contextualiser les sites de Carnac dans un ensemble géographique et culturel cohérent de plusieurs centaines de sites.

Menhirs de Carnac

Les Menhirs de Carnac l’alignement géographique

Les alignements de Carnac se suivent sur environ 4 km entre la baie de Plouharnel et la rivière de Trinité-sur-Mer. Ils marquent la jonction de deux territoires différents, un littoral au sud et l’autre continental au nord. Il est possible que les alignements aient atteint la rivière de Crac’h en se répartissant sur 8 kilomètres.

Les Menhirs de Carnac son histoire

L’alignement de Kermario, vraisemblablement contemporain de Kerlescan, semble construit sur le tertre du Manio qui est daté de 4000-3500 ans av. J.-C. La construction des alignements semble légèrement postérieure, ceux-ci dateraient donc du milieu du IVe millénaire (fin du Néolithique moyen).

Menhirs de Carnac

Les Menhirs de Carnac la visite du site

En saison estivale, afin de prévenir les risques de dégradations humaines, les sites sont accessibles uniquement par les visites conférences proposées par le Centre des monuments nationaux. Cependant, le site est de nouveau en libre d’accès d’octobre à mars, en raison du climat sec et du nombre limité de visiteurs.
Cette protection permet d’éviter les déchaussements des Menhirs de Carnac (bloqués dans des fosses de calage de petites pierres sur une quarantaine de centimètres depuis le niveau du sol) et permet la restauration de la végétation. La pose de grillage tout autour des alignements a permis de restaurer la végétation et de faire disparaître les traces de piétinement des visiteurs. L’entretien écologique du site (afin de limiter la repousse des espèces végétales) est assuré par l’utilisation de moutons.
La maison des mégalithes, au Ménec, présente au public les enjeux de la restauration du monument et permet de découvrir le site dans toute son ampleur.