Louis IV d’Outremer roi des Francs de la dynastie carolingienne

Louis IV dit d’Outremer est né entre septembre 920 et septembre 921, fils de Charles III le Simple et d’Edwige de Wessex, est un roi des Francs de 936 à 954 de la dynastie carolingienne.

Louis IV d'outremer

Louis IV biographie:

Après la déchéance en 922 de son père le roi Charles III le Simple, sa mère et le prince Louis, âgé de deux ans, se réfugient en Angleterre (d’où son surnom d’Outremer), à la cour de son grand-père maternel Édouard l’Ancien, puis à celle de son oncle Æthelstan, roi de Wessex. Devenu l’héritier carolingien par la mort en captivité de Charles III en 929, Louis IV est rappelé d’Angleterre par le puissant marquis de Neustrie Hugues le Grand afin de succéder au roi Raoul mort au début de l’année 936, laquelle marque alors le retour de la dynastie carolingienne.

Le règne de Louis riche en rebondissements nous est avant tout connu par les Annales de Flodoard puis plus tardivement par les Histoires de Richer de Reims. Une fois au pouvoir, Louis IV d’Outremer souhaite s’éloigner d’Hugues le Grand devenu duc des Francs et seconde personnalité du royaume après le roi. Dans un premier temps Louis IV se lance à la conquête de la Lotharingie en 939. Cette expédition est un échec et son beau-frère Otton Ier ne tarde pas à le soumettre en assiégeant la cité de Reims en 940. Dans un second temps, après la mort du comte des Normands Guillaume Longue Epée, Louis IV tente de prendre à son compte le gouvernement de Normandie mais il est enlevé par les hommes d’Hugues le Grand en 945.

Le concile d’Ingelheim permet l’excommunication du duc des Francs et la libération définitive de Louis IV. À partir des années 950, le roi s’impose progressivement dans le nord-est de son royaume en tissant de nombreuses fidélités (notamment avec les Vermandois) sous la nouvelle protection ottonienne. Il meurt accidentellement d’une chute de cheval entre Laon et Reims en 954.