Clovis II dit le Fainéant roi des Francs de Neustrie et Bourgogne

Clovis II, dit « le Fainéant », né en 635 et mort le , est roi de Neustrie et de Bourgogne de 639 à sa mort.

Clovis II roi des Francs, roi de Neustrie et de Bourgogne

Biographie de Clovis II

Clovis II accède au trône à la mort de son père Dagobert Ier, en 639. Il a quatre ans, et sa mère Nantilde assure la régence jusqu’à sa mort, en 642. La suite son règne se déroule sous l’influence des maires du palais de Neustrie Ega et Erchinoald (ou Archambaud). La résidence royale est alors à Clichy.

En 649, il prend pour épouse une esclave anglo-saxonne nommée Bathilde (626-680). Achetée à York par le maire du palais Erchinoald, elle est emmenée dans le royaume des Francs pour épouser Clovis II. Trois fils naissent de cette union :

Clotaire III (652-673), qui succède à son père comme roi de Neustrie et de Bourgogne (657-673) ;

Childéric II (653-675), qui devient roi d’Austrasie à la mort de Childebert l’Adopté (662-673), puis roi de tous les Francs à la mort de son frère aîné Clotaire III (673-675).

Thierry III (654-691), qui devient roi de Neustrie et de Bourgogne à la mort de son frère Clotaire III en 673. Son frère aîné Childéric II le détrône peu après. Il redevient roi de Neustrie et de Bourgogne à la mort de Childéric II (675-679), puis roi de tous les Francs à la mort de son cousin Dagobert II (679-691). Selon la légende des Énervés de Jumièges, deux fils de Clovis II se seraient révoltés contre leur père durant un pèlerinage de ce dernier en Terre sainte.

À son retour, Clovis II les aurait vaincus et aurait fait brûler les nerfs de leurs jambes. Les deux frères seraient alors entrés en religion à l’abbaye de Jumièges, qui aurait été pour cette raison richement dotée par Clovis et Bathilde. Cette légende n’a aucun fondement historique : Clovis II n’est jamais parti en Terre Sainte et est mort à un âge où ses fils étaient trop jeunes pour se dresser contre lui.