Le château de Chenonceau situé dans la commune de Chenonceaux

Le château de Chenonceau est situé dans la commune de Chenonceaux en Indre-et-Loire (France). Il fait partie des châteaux communément appelés les châteaux de la Loire.

Château de Chenonceau

Chenonceau est construit, aménagé et transformé par des femmes très différentes de par leur tempérament. Il est édifié par Katherine Briçonnet en 1513, enrichi par Diane de Poitiers et agrandi sous Catherine de Médicis. Il devient un lieu de recueillement avec la reine blanche Louise de Lorraine, puis il est sauvegardé par Louise Dupin au cours de la Révolution française et enfin, métamorphosé par madame Pelouze.

C’est ainsi qu’il est surnommé le château des Dames, car « cette empreinte féminine est partout présente, le préservant des conflits et des guerres pour en faire depuis toujours un lieu de paix. Le château de Chenonceau est meublé, décoré de rares tapisseries et peintures anciennes, c’est le monument historique privé le plus visité de France, serti de plusieurs jardins d’agrément, un parc et un domaine viticole »L’ensemble du domaine accueille annuellement 850 000 visiteurs. Le château de Chenonceau est classé au titre des monuments historiques depuis son inscription sur la liste de 1840 et le parc par arrêté en date du .

Histoire du château de Chenonceau : Le premier château édifié à Chenonceau remonte au xiii siècle, ainsi qu’un moulin fortifié datant de 1230, date à laquelle il est aux mains de la famille Marques.

Le pont n’existe pas encore, il ne sera construit que bien plus tard. Ainsi, la fonction stratégique du premier château ne réside pas dans un quelconque contrôle du passage d’une rive à l’autre, mais davantage dans une gestion du trafic fluvial sur le Cher, entre la Sologne et le Berry d’un côté, et la Touraine et l’Anjou de l’autre.

Le Cher est alors largement utilisé dans le transport de bois, de matériaux de construction, de sel, de vin, et de fourrage. Il subit les dévastations de la guerre de Cent Ans, époque durant laquelle Jean Marques se dresse contre le dauphin Louis de Guyenne, chef du conseil du Roi, et livre Chenonceau aux troupes anglaises. Chenonceau est repris par les français en 1411, grâce à la victoire de Boucicaut dans les prés de Vestin. Le château est alors brûlé et rasé, ainsi que le château des Houdes, lui aussi propriété de la famille Marques.

Plus tard, Jean II Marques sollicite Charles VII dans le but de reconstruire un château sur le domaine. L’autorisation lui est donnée par lettres patentes en 1432.

Le château de Chenonceau est alors reconstruit à un autre emplacement, et présente une architecture nouvelle : appuyé au Cher, il délimite un espace presque carré (de 50 x 55 m), terrassé et maçonné, entouré sur trois côtés de fossés d’eaux vives, le Cher fermant le quatrième en isolant le bâtiment.

Il est cantonné aux angles de quatre tours rondes, les bases baignant dans les douves, munies de courtines, entre lesquelles se dressent les corps de logis, interrompus par les fortifications de la porte d’entrée. De ce château féodal ne subsiste de nos jours que la tour sud-ouest connue sous le nom de « tour des Marques ». Derrière le château de Chenonceau, sur les rives du Cher, est bâti un moulin sur deux piles de pierre.

Visite du Château de Chenonceau : (chenonceau.com)