Le château de Castelnaud est une forteresse médiévale

Le château de Castelnaud est une forteresse médiévale située dans la commune de Castelnaud-la-Chapelle, dans le département français de la Dordogne. En 1980, il a été classé au titre des monuments historiques et son châtelet d’entrée a été inscrit au titre des monuments historiques.

Château de Castelnaud

Château de Castelnaud, histoire du château:

Situé à la confluence de la vallée de la Dordogne et de la vallée du Céou qu’il surplombe, le château de Castelnaud fait face à la forteresse de Beynac, son éternel rival médiéval, aux jardins de Marqueyssac et au village de La Roque-Gageac.

Un premier château est construit au xiie siècle avant d’être détruit durant la croisade des Albigeois menée par les armées de Simon de Monfort.

Après le Traité de Paris en 1259, Castelnaud reconnaît la suzeraineté du duc d’Aquitaine, Henri III d’Angleterre. Le château de Castelnaud est nouveau rebâti au cours du xiiie siècle. En 1368, Magne de Castelnaud épouse le seigneur Nompard de Caumont. Les Caumont deviennent alors les seigneurs de Castelnaud.

Prenant le parti des Anglais pendant la guerre de Cent Ans, il est définitivement pris en 1442 par les armées du roi de France, Charles VII. À la suite du conflit, la famille de Caumont récupère le château de Castelnaud et en reste propriétaire jusqu’à la Révolution.

Sans cesse adaptés au progrès de l’artillerie, les travaux d’aménagement se poursuivent jusqu’au début du xviie siècle. Après avoir été abandonné à la Révolution, le château de Castelnaud sert de carrière de pierres en 1832. Sa restauration s’étend de 1967 à 2012.

Château de Castelnaud

Exceptionnel exemple de fortification privée féodale, son parti architectural est rationnel et efficace : le donjon, à cheval sur l’enceinte au profil en forme d’éperon, protège l’entrée principale ; percée de nombreuses archères, cette courtine fait partie d’un système défensif performant succédant à deux lignes défensives.

Inauguré en 1985, le musée de la guerre au Moyen Age investit les salles du logis seigneurial. 250 pièces d’armes du xiiie au xviie siècle, en provenance de l’Europe (épées, hallebardes, armures, arbalètes, pièces d’artillerie), reconstitutions d’engins de siège ainsi qu’un ensemble mobilier constituent le fonds de collection du musée. Celui-ci s’articule de façon dynamique, selon une succession d’espaces différents : salle d’artillerie, coursives, salles d’armes, maquettes, salles vidéo, terrasses, magasin d’armes, casemates, atelier du batteur d’armure, cuisine, salle haute du donjon meublé, galerie de hourds…, quinze salles au total.

Visite du château de Castelnaud : (castelnaud.com)