Ah ! ça ira chanson révolutionnaire Français 1790

Ah ! ça ira de 1790. Chanson révolutionnaire !

Paroles de la chanson  Ah ! Ça ira

Ah ! ça ira, ça ira, ça ira,
Le peuple en ce jour sans cesse répète,
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira,
Malgré les mutins tout réussira.
Nos ennemis confus en restent là
Et nous allons chanter « Alléluia ! »

Ah ! ça ira, ça ira, ça ira,
Quand Boileau jadis du clergé parla
Comme un prophète il a prédit cela.
En chantant ma chansonnette
Avec plaisir on dira :
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
Suivant les maximes de lévangile
Du législateur tout saccomplira.
Celui qui sélève on labaissera
Celui qui sabaisse on lélèvera.
Le vrai catéchisme nous instruira
Et laffreux fanatisme séteindra.
Pour être à la loi docile
Tout Français sexercera.
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
Pierrette et Margot chantent la guinguette
Réjouissons-nous, le bon temps viendra !
Le peuple français jadis à quia,
Laristocrate dit : « Mea culpa ! »
Le clergé regrette le bien qu’il a,
Par justice, la nation laura.
Par le prudent Lafayette,
Tout le monde sapaisera.
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira,
Par les flambeaux de lauguste assemblée,
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira,
Le peuple armé toujours se gardera.
Le vrai d’avec le faux lon connaîtra,
Le citoyen pour le bien soutiendra.
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira,
Quand laristocrate protestera,
Le bon citoyen au nez lui rira,
Sans avoir lâme troublée,
Toujours le plus fort sera.
Petits comme grands sont soldats dans lâme,
Pendant la guerre aucun ne trahira.
Avec cœur tout bon Français combattra,
Sil voit du louche, hardiment parlera.
Lafayette dit : « Vienne qui voudra ! »
Sans craindre ni feu, ni flamme,
Le Français toujours vaincra !
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
Les aristocrates à la lanterne,
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
Les aristocrates on les pendra !
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
Les aristocrates à la lanterne.
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
Les aristocrates on les pendra.
Si on n les pend pas
On les rompra
Si on n les rompt pas
On les brûlera.
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira,
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira,
Nous navions plus ni nobles, ni prêtres,
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira,
Légalité partout régnera.
Lesclave autrichien le suivra,
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira,
Et leur infernale clique
Au diable senvolera.
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira,
Les aristocrates à la lanterne ;
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira,
Les aristocrates on les pendra ;
Et quand on les aura tous pendus,
On leur fichera la pelle au c…
Couplets improvisés dans la matinée au champ-de-Mars, pendant une averse :

Ah ça ira, ça ira, ça ira !
En dépit d’z aristocrat’ et d’la pluie,
Ah! ça ira, ça ira, ça ira !
Nous nous mouillerons, mais ça finira.
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
On va trop bien l’nouer pour que ça s’délie,
Ah ! ça tiendra ! ça tiendra ! ça tiendra !
Et dans deux mille ans on s’en souviendra !